MENU Menu Aide Hivernale des Templiers 2018

Pour pouvoir visualiser la trace en 3D, vous devez utiliser un navigateur récent qui supporte la technologie WebGL. Si cette page n'est pas fonctionnelle, mettez à jour votre navigateur web.

Déplacez vous sur le profil pour afficher votre position sur la trace.

Retour
Marathon de l'Orchis
Parcours en 3D

Infos techniques

35 km

1740 m 1770 m

855 m 473 m

Attention : parcours susceptible d'être modifié par l'organisation le jour même de la course

Le parcours débute par la découverte de cette grande pointe de Causse qui avance vers l’Ouest, découpée par le Cernon et le Soulzon.

Il s’agit de contourner dans un premier temps les falaises de Roquesquatres pour ensuite plonger dans la vallée du Cernon jusqu’à Mouzet. Delà, débute la vraie première difficulté de ce tracé avec la remontée sur le petit hameau perché de Montclarat pour accéder au plateau du Larzac avec passage aux rochers et chaos de Roucangel, une bel alignement de petites falaises taraudées par le temps dominant la vallée.

On récupère dans une partie transitoire en forêt dans le domaine forestier des Grands Causses, ça dévale vite par ces belles pistes pour gagner l’ancienne voie ferrée du Larzac et le village perché de Labastide Pradines. Très belle montée dans les ruelles pour rejoindre le coeur de ce hameau.

De là, belle traversée du Marcorelles, c’est linéaire, plein Est pour rejoindre un nouveau village typique, Lapanouse de Cernon.

Ensuite débute la très belle montée sur le Causse (340 m de D+) par la vieille gare de Lapanouse et par un beau sentier de berger très encaissé dans un vallon sec.

On débouche sur le plateau pour basculer dans la descente technique de la grotte des Maquisards que l’on traverse. Magnifique voûte rocheuse dominant le sentier nécessitant prudence.

On remonte ensuite par le sentier pointant le Roc de Fabre, encore une belle section technique classique des Causses (et des Templiers…).

Le plateau s’offre alors aux coureurs pour mettre le cap sur le cirque rocheux de Tournemire, magnifique enclave parée de belles falaises, la descente est rapide, directe par une section de marnes ravinées.

Ce marathon bien bosselé se termine par la montée sur le Combalou. Il faut admirer la très belle buissière par laquelle on grimpe. On rejoint le pied des falaises dominant Roquefort. Une dernière descente rapide et c’est l’arrivée dans le fief du célèbre fromage, le fromage noble par excellence.
Carte